Il existe plusieurs critères de choix spécifiques à prendre en compte pour bien choisir votre appareil photo hybride :

  • La taille du capteur
  • Les objectifs
  • La rapidité
  • Le stabilisateur d’image
  • Le mode vidéo
  • L’écran
  • Avec ou sans viseur ?
  • La connectivité
  • Les réglages manuels

La taille du capteur

Les appareils photo hybrides ont généralement des capteurs assez grands capables de fournir des images plus nettes et plus lumineuses que les compacts, même dans des conditions de basse luminosité. Cependant, la taille des capteurs varie d’un modèle à un autre. Ainsi, le capteur micro 4/3 (diagonale 22 mm) intégré à certains appareils hybrides Olympus et Panasonic est plus petit que l’APS-C (diagonale 27-28 mm) utilisé par d’autres modèles. On trouve également sur le marché des hybrides plein format dotés de capteurs bien plus grands (diagonale 43 mm). Les informations relatives au capteur ne sont pas toujours fournies par les fabricants. Toutefois, vous pouvez faire des recherches sur les forums ou sites spécialisés pour mieux vous informer.

Les objectifs

Pour diversifier les possibilités d’utilisation, il est préférable de choisir un appareil hybride qui puisse être associé à une grande diversité d’objectifs. Selon vos préférences, vous pouvez accompagner le boîtier initial d’un objectif à distance focale standard (35 mm à 85 mm), d’un téléobjectif (plus de 100 mm), d’un grand-angle (moins de 18 mm pour les scènes larges), d’un objectif macro ou d’un « fish-eye ». Aussi, vous avez le choix entre des objectifs à zoom (longueur focale variable) ou à focale fixe (plus grandes profondeurs de champ). Notez qu’il existe désormais des bagues proposées pour pouvoir adapter des objectifs de reflex numériques et d’argentiques aux boîtiers des hybrides. Seulement, pour bénéficier de cette flexibilité, les appareils doivent être de la même marque.

La rapidité

Très importante, la rapidité de l’appareil photo hybride vous permet d’être en mesure de faire des prises avec spontanéité, dès que l’occasion se présente. En ce sens, le temps de démarrage de l’appareil, le temps d’attente entre 2 clichés, la rapidité des réglages pour passer d’un sujet proche à un sujet éloigné sont autant d’informations qui peuvent faire la différence entre 2 hybrides.

Le stabilisateur d’image

Pour compenser les tremblements de mains lors des zooms puissants ou prises de vues en faible luminosité, mais aussi pour éviter les effets de flou, les appareils photo hybrides ont généralement des stabilisateurs d’image intégrés. Ça peut être un dispositif de stabilisation par déplacement de lentille dans le bloc optique ou une translation du capteur dans le boîtier. La différence entre les 2 se fait surtout sentir au niveau de l’analyse et du traitement.

Le mode vidéo

Pratiquement tous les appareils photo hybrides ont un mode vidéo assez élaboré qui n’a rien à envier à celui des reflex lorsque les conditions de prises, notamment la luminosité, sont bonnes. Selon les modèles, on peut avoir des vidéos HD ou ultra haute définition (UHD ou 4K). Il faut cependant prêter attention à la qualité des vidéos en basse luminosité, car certains hybrides ne s’y prêtent pas vraiment.

L’écran

Pour des prises de vue faciles, un bon visionnage des images et une meilleure navigation entre les différents menus de l’appareil photo hybride, il faut avoir un écran d’assez grande taille. Cependant, au-delà de la dimension, il est important de vérifier avec attention sa résolution, son contraste, ainsi que sa capacité à limiter l’apparition de reflets pour un rendu d’image plus net.

Les écrans multidirectionnels verticalement et horizontalement sont également plus recommandés, car ils facilitent le cadrage et permettent de multiplier les angles de vue originaux. Aussi, pour plus de convivialité, il est conseillé d’opter pour un écran tactile permettant une navigation simple et intuitive, à l’image d’un smartphone.

Avec ou sans viseur ?

Pour donner une idée assez précise sur le résultat avant même la prise de photo, certains appareils hybrides ont des viseurs électroniques intégrés qui, bien que moins précis que les viseurs optiques présents sur les reflex, apportent un réel plus. S’il est d’office intégré dans certains modèles, le viseur électronique est dans certains cas proposé en option. Ainsi, en fonction de vos usages et de vos besoins, informez-vous à l’avance sur la présence ou non d’un viseur.

La connectivité

Les appareils photo hybrides sont très connectés. Qu’il s’agisse du Wifi, de la fonction NFC et plus rarement du Bluetooth, ils offrent généralement diverses possibilités de liaison sans fil. On peut par exemple envoyer des photos par mail ou sur les réseaux sociaux directement depuis l’appareil, ou bien le connecter à un smartphone pour lancer le déclenchement depuis une application ou modifier les réglages. Il faut tout de même savoir que tous les hybrides n’offrent pas les mêmes fonctionnalités en matière de connectivité sans fil.

Les réglages manuels

En plus des modes automatiques prédéfinis, les hybrides permettent généralement de procéder à des réglages manuels afin de choisir les paramètres de prises de vue les mieux adaptés aux scènes capturées. Il est par exemple possible d’ajouter des effets créatifs pour des prises plus originaux. Si l’utilisation des réglages manuels vous intéresse, informez-vous sur la facilité et la rapidité des manipulations, mais aussi sur l’accès à ces options.

Lire la suite du guide d’achat : Les différents types de appareils photos hybrides

Retourner à la page principale du guide : Les meilleurs appareils photos hybrides en 2019